CinéMode par Jean Paul Gaultier

octobre 4, 2021
Jean-Paul Gaultier pour CinéMode

Une interview avec le couturier Jean-Paul Gaultier à l’occasion de l’exposition CINEMODE à la Cinémathèque. 

Dans quelle mesure le cinéma a été à l’origine de votre vocation ?

Le cinéma est entièrement à l’origine de ma vocation. C’est en découvrant le film Falbalas de Jacques Becker (1945), à l’âge de 12 ans, que j’ai décidé que je voulais être couturier. Il y a un défilé dans le film et en le voyant, j’ai dit « je veux faire ça ! ». J’ai toujours traité la mode comme un spectacle. Mes défilés étaient très cinématographiques et je me suis souvent inspiré de cinéma dans mes collections.

« Kika » de Pedro Almodovar – costumes de Jean-Paul Gaultier.

 Mode et cinéma sont souvent associés. Quels sont, selon vous, les points communs entre ces deux disciplines ?

La mode et le cinéma sont le reflet d’une société. Il n’y a pas de révolution dans la mode sans changement dans la société.

Delphine Seyrig en Chanel dans « L’été dernier à Marienbad » d’Alain Resnais. Photo de Geode Geyer

Vous avez créé plusieurs costumes de cinéma. Il y a-t-il selon vous une différence entre le costume et la mode ?

Quand je crée mes collections je suis metteur en scène, j’écris le scénario, je fais le casting. Quand je travaille pour le cinéma, je fais du Gaultier au service d’un réalisateur et d’une histoire.

Exposition « Cinémode » jusqu’au 16 janvier 2022 à la Cinémathèque française.

À lire aussi

Ce Site utilise des cookies techniques destinés à assurer le bon fonctionnement du Site, des cookies de mesure d’audience destinés à produire des statistiques de visite et d’utilisation du Site ainsi que des cookies tiers destinés à permettre l’emploi de fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Pour en savoir plus, personnaliser vos cookies ou les refuser, cliquez sur le bouton « Mentions légales » ci-dessous.
Mentions légales