Dominique Issermann et la photographie de mode

octobre 5, 2021
Courtesy : Dominique Issermann

Dominique Issermann est entrée dans le monde de l’image tout d’abord par le cinéma en Italie, dans le reportage avec la révolution des Œillets au Portugal, et dans la mode avec Sonia Rykiel qui lui a confié ses campagnes de pub dès 1979. Elle réalise de très nombreux portraits d’artistes contemporains comme Catherine Deneuve, Marguerite Duras, Balthus ou Bob Dylan. On peut voir son travail de photographe de mode dans la presse internationale comme The NYT Magazine ou Vogue. Elle réalise les annonces et les films publicitaires pour les plus grandes marques, comme Chanel ou Dior ainsi que des vidéos clips en particulier pour Leonard Cohen. Elle poursuit son travail personnel avec les livres Anne Rohart ou Laetitia Casta et avec de grandes expositions qui lui ont été consacrées aux Rencontres d’Arles et à la MEP. Dominique Issermann a reçu les titres d’Officier des Arts et des Lettres, Chevalier de l’Ordre du Mérite, et Chevalier de la Légion d’Honneur. En 2021, Elle est la première femme élue dans la section photographique de l’Académie des beaux-arts.

©Dominique Issermann – Mickey Hardt – 1996 (Exposé à Hyères)

Comment êtes-vous devenue photographe de mode ? 

A l’occasion d’un concours de photographie de Mode. C’était ma première photo de Mode.

Avez-vous eu un modèle ?

Non je ne crois pas. Mon modèle était la beauté à travers le style de photographes très différents.

 ©Dominique Issermann – Farid Chopel – 1988 (Exposé à Hyères)

Vous avez collaboré avec de nombreuses maisons au cours de votre carrière. Quelle est la collaboration qui vous a le plus marquée ? 

J’ai eu la chance d’avoir de longues collaborations fidèles comme avec Claude Montana, Nina Ricci, Dior, et Chanel, mais celle qui m’a sans doute le plus marquée est la première qui a duré 15 ans avec Sonia RYKIEL.

Il y a peu de photographes de mode femme, comment expliquez-vous cela ? 

Disons qu’il y a une moitié du Monde qui doit encore faire le tri pour laisser les femmes de côté.

Pensez-vous que les choses évoluent aujourd’hui 

Oui surement les femmes font évoluer le Monde avec l’aide de quelques hommes… 

©Dominique Issermann – Mary Anne Fletcher – 1998

Vous allez présider le jury du concours de photographie du Festival d’Hyères. Qu’attendez-vous de ces jeunes photographes ?

J’attends qu’ils nous étonnent.

Votre souhait pour le futur ? (personnel ou général)

Dans le futur immédiat, quelques bons fous rires.

Dominique Issermann est présidente du jury du concours Photographie du 36ème festival d’ Hyères à la Villa Noailles : 

https://villanoailles.com/festivals/36e-festival-international-de-mode-de-photographie-et-daccessoires-de-mode-hyeres

À lire aussi

Ce Site utilise des cookies techniques destinés à assurer le bon fonctionnement du Site, des cookies de mesure d’audience destinés à produire des statistiques de visite et d’utilisation du Site ainsi que des cookies tiers destinés à permettre l’emploi de fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Pour en savoir plus, personnaliser vos cookies ou les refuser, cliquez sur le bouton « Mentions légales » ci-dessous.
Mentions légales