L’Arc de triomphe, Wrapped

septembre 27, 2021

Tout a commencé en 1961. Christo et Jeanne-Claude imaginent des œuvres monumentales temporaires, dans l’espace public. Plusieurs édifices éveillent leur créativité, dont… l’Arc de triomphe. 

Arc de Triomphe Wrapped. Paris. 1961-2021 © Didier Plowy – Centre des monuments nationaux

Qui sont Christo et Jeanne-Claude ? 

Christo et Jeanne-Claude sont nés tous les deux le 13 juin 1935. Christo V. Javacheff est né en Bulgarie. Après avoir quitté la Bulgarie en 1956, il passe par Prague, puis fuit à Vienne en 1957. Il habite ensuite en Suisse. En 1958, Christo se rend à Paris. Il y rencontre Jeanne-Claude Denat de Guillebon. Jeune artiste, il réalise les portraits de la famille de Jeanne-Claude. La cave de l’appartement de Jeanne-Claude sert de réserve. Ils commencent à travailler ensemble sur le projet Stacked Oil Barrels and Dockside Packages, Cologne Harbor, 1961 

Entre 1961 et 1963, ils imaginent des œuvres temporaires dans l’espace public. C’est ainsi qu’ils commencent à penser à « emballer » l’Arc de triomphe – Christo habite d’ailleurs non loin de l’Arc à cette époque – mais aussi l’Ecole Militaire (où travaille le beau-père de Jeanne-Claude, le général Jacques de Guillebon). Les artistes gardent le projet de l’Arc de triomphe dans un coin de leur tête. Ils ont un enfant ensemble. Dorénavant, ils réaliseront tous leurs projets ensemble. En 1994, ils changent officiellement le nom d’artiste « Christo » et « Christo and Jeanne-Claude ». 

Wrapped

Le point commun de tous leurs projets est l’usage de toile ou de textile. Ce sont des matériaux et des installations éphémères.   

1985 : The Pont Neuf Wrapped, 1971-1985 

1995 : Wrapped Reichstag, 1971-1995 

2016 : The Floating Piers, 2014-2016 

Seuls trois immeubles ont été emballés : Le Kunsthalle, Berne, en 1968; le Museum of Contemporary Art, Chicago, en 1969; et le Reichstag, Berlin, en 1995. 

L’Arc de triomphe 

Ils commencent à imaginer ce projet fou entre 1961 et 1963. 56 ans plus tard, en 2017, Christo reprend le projet seul, car Jeanne-Claude est décédée en 2009. Christo obtient la permission de poursuivre ce projet et élabore les moindres détails, tous les dessins préparatoires, travaille de près avec l’équipe du projet… 

L’évènement est pensé en parallèle de l’exposition « Christo et Jeanne-Claude. Paris ! » au Centre Pompidou, (juillet – octobre 2020).  Il disparaît en 2020, mais le projet continue, car tel était le souhait du couple d’artiste : que ce projet continue même après sa disparition.  Si pour The Pont Neuf Wrapped, il a fallu 10 ans de négociation avec les autorités locales pour obtenir l’autorisation, cela fut bien plus simple pour l’Arc de triomphe. 

La réalisation de l’Arc de triomphe empaqueté a nécessité 25 000 mètres carrés de tissu recyclable en polypropylène argent bleuté, 3 000 mètres de corde recyclable en polypropylène rouge. Près de 1 000 personnes ont travaillé sur le projet. A partir du 15 juillet, 2 mois de montage ont été nécessaires. 

À lire aussi

Ce Site utilise des cookies techniques destinés à assurer le bon fonctionnement du Site, des cookies de mesure d’audience destinés à produire des statistiques de visite et d’utilisation du Site ainsi que des cookies tiers destinés à permettre l’emploi de fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Pour en savoir plus, personnaliser vos cookies ou les refuser, cliquez sur le bouton « Mentions légales » ci-dessous.
Mentions légales