Le regard de Jeanne Friot

janvier 18, 2023

VOIR ROUGE 

« Mon père étant artiste plasticien, ma mère productrice de musique, j’ai grandi dans des expositions et des concerts, ce qui m’a permis de développer mon sens des couleurs et des formes. Si j’ai choisi la mode, c’est pour regrouper dans le vêtement tous les arts, la peinture, la sculpture, la musique, la littérature, le cinéma. » assure Jeanne Friot, transfuge des studios de Wanda Nylon et de Balenciaga, et qui a lancé sa marque en 2020. Ses jeans bleus à plumes, ses top jaune acides réalisés à partir de matières recyclées, racontaient l’énergie retrouvée de l’après Covid. La collection de l’hiver allume le rouge, sous le feu de la colère. Rouge « la couleur du sang, la couleur du feu, de l’interdit, de la passion. » 

L’abrogation de l’arrêt Roe v. Wade par la Cour Suprême américaine et la suppression le droit fédéral à l’avortement, autant que « ce qui se passe avec les femmes en Iran » ont servi de catalyseur. « J’ai été influencée par la lecture de les Guerillères, de Monique Wittig, un livre sur l’histoire du patriarcat, « un univers fantasmé où des femmes reconstruiraient un monde nouveau, pour créer un monde non genré ». « Ce qui les désigne comme l’œil des cyclopes, leur unique prénom… » lit-on dans ce livre manifeste paru aux Éditions de Minuit. L’idéal de bonheur terrestre selon Jeanne ? « Un univers sans binarité de genres, juste des humains.   Ma démarche ce n’est pas de prouver qu’une chose est mieux qu’une autre, c’est de questionner ce qu’on m’a appris, remettre en question des certitudes. »  L’œil est là qui observe, attaché à repérer « l’énergie d’une personnalité ce qu’elle dégage. Au-delà du fait qu’elle soit binaire, fluide, trans… » Et d’ajouter « La mode permet de jouer des apparences, d’être ce qu’on n’oserait pas être. Enfiler un vêtement, c’est donner à l’autre ce qu’il a envie de voir ou pas. Ça peut être une armure magique »  

Ongles sont vert Granny Smith, chevelure platine, lèvres carmin, Jeanne Friot conclue : « C’est pour affirmer ma personnalité, et peut être me protéger. Je suis une autre personne chaque jour. Chaque jour est une personne différente de moi-même. »  

À lire aussi

Ce Site utilise des cookies techniques destinés à assurer le bon fonctionnement du Site, des cookies de mesure d’audience destinés à produire des statistiques de visite et d’utilisation du Site ainsi que des cookies tiers destinés à permettre l’emploi de fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Pour en savoir plus, personnaliser vos cookies ou les refuser, cliquez sur le bouton « Mentions légales » ci-dessous.
Mentions légales