L’émotion poétique de LGN

janvier 22, 2021

Comment décririez-vous votre nouvelle collection Automne-Hiver 2021 ?

Cette nouvelle collection est basée sur le roman « Le Procès » de Kafka. En réaction par rapports aux grands procès que nous avons pu avoir en France ces derniers mois (attentats Charlie Hebdo, violences policières,… ), l’histoire de Joseph K , subissant un procès dont il ne connait pas les motifs d’accusation, trouve un échos dans nos réalités contemporaines et notre rapport parfois impuissant face à l’administration. Nous avons voulu retranscrire cette ambiance de bureau dans une gamme de couleurs très neutres, voire froides. Le vert clair rappelle ces ambiances d’éclairage aux néons. La maille feutrée occupe une place centrale pour décrire les moquettes, les trombones en métal deviennent des bijoux. Il y a une notion d’intérieur extérieur qui reflète, également, notre quotidien et les éléments significatifs de la marque : le confort inhérent à chaque pièce la fait osciller entre homewear et vêtement d’extérieur. Cela questionne notre manière de nous habiller en télétravail ou bien pour le travail dans un bureau. La violence de ce livre est transcrit dans les pièces avec des bords cotes déchirés, des pièces coupées qui deviennent des crops, et l’ouverture asymétrique au niveau des encolures –  que ce soit en manteau, vestes, chemises ou pantalons. Les imprimés et jacquards « rayures de store » évoquent autant une rayure classique en perspective qu’une décoloration par le soleil, comme si on avait tellement attendu dans une file d’attente que les vêtements avait commencer à décolorer.

Quel est le look ou la pièce qui reflète le mieux l’esprit de la saison ?

J’aime beaucoup les manteaux de la collection. Le manteau du premier look est très élégant et en même temps très fonctionnel : il y a des grandes fentes sur le coté, fermés par des pressions, qui permettent l’accès au poches du pantalon très facilement, le col est amovible, le demi raglan des manches permettent une plus grand aisance du mouvement. Le manteau camel présente une ouverture dessous le col qui permet de faire passer ses écouteurs ou bien d’avoir accès à sa poche poitrine de chemise.

Les costumes en maille feutrée illustrent, également, bien notre propos, entre confort, élégance, et fonctionnalité. Les pièces sont entièrement réalisées en France, lavable à la machine et assemblées avec des coutures de sport pour une sensation seconde peau. Il s’agit de pièces hybrides, unisexes, parfaites pour l’intérieur ou l’extérieur.

Avez-vous voulu transmettre un message avec cette collection ?

Nous avons voulu, via notre présentation live au palais de Tokyo avec les danseurs dirigés par le chorégraphe Sorab Chitan, envoyer un message de soutien et montrer la pertinence des artistes décriés aujourd’hui comme « non essentiel ». Les danseurs ne peuvent toujours pas travailler et les musées sont fermés. En ces temps incertains et angoissants, arriver à provoquer une émotion, une invitation au toucher, pour outrepasser ces distances nécessaires, est notre devoir. Nous devons instaurer une reflection de manière subtile. La littérature est le fondement de la marque car elle permet de réunir et de faire débattre ensemble des gens d’horizons très diverse. Cest une relatées de la marque : nous habillons des hommes, des femmes, des jeunes, des vieux… La réunion de toutes ces énergies permet d’envoyer un message d’espoir et d’instaurer une bulle poétique dans notre quotidien.

LGN fait partie de SPHERE Paris Fashion Week Showroom 

À lire aussi

Ce Site utilise des cookies techniques destinés à assurer le bon fonctionnement du Site, des cookies de mesure d’audience destinés à produire des statistiques de visite et d’utilisation du Site ainsi que des cookies tiers destinés à permettre l’emploi de fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Pour en savoir plus, personnaliser vos cookies ou les refuser, cliquez sur le bouton « Mentions légales » ci-dessous.
Mentions légales